Esprit d’Argiles

La céramique sigillée

Il s’agit d’une céramique fine destinée au service à table, caractéristique de l’Antiquité romaine. Elle se caractérise par un vernis rouge grésé cuit en atmosphère oxydante, plus ou moins clair et par des décors en relief, moulés, imprimés ou rapportés. Certaines pièces portent des estampilles d’où elle tire son nom, sigillée venant de sigillum, le sceau.

 

Un portrait de Jean-Jacques Gentil

Jean-Jacques Gentil est un potier qui depuis plus de 10 ans expérimente cette technique oubliée en lien avec d’abord avec le Bureau de Recherches Géologiques et Minières, des archéologues, d’autres potiers de renoms internationnal (Dessauvage Tjok). Il part « cueillir » des terres d’auvergne différentes et travaille avec un four à bois des techniques de cuisson anciennes. Il a rassemblé environ 150 terres différentes. En 2018 le musée Bargoin va travailler avec des archéologues et les potiers autour de la construction d’un four de type Gallo-Romain pour expérimenter les cuissons en lien avec la découverte des vases de Gandaillat ou d’autres céramiques anciennes. Suivez Jean Jacques Gentil dans sa prospection, ses recherches, son amour de la sigillée.


Un film de Christophe Bedrossian, assisté par Jean-Paul Bouvet et Quentin Vidal.
© Soleil Devant