Présentation :

Un film documenté de Christophe Bedrossian – 2021

Réalisateur : Christophe Bédrossian

Durée : 53″ 44

Soutenez Télé Regain sur Tipeee

Bande-Annonce

Synopsis

“Je veux voir le max de gilets jaunes sur les tableaux de bord pour le 17 nov 2018”. C’est par cette invitation que Ghislain Coutard accompagne une vidéo mise en ligne sur Facebook le 24 octobre de la même année. Considéré comme le premier Gilet Jaune, l’homme en colère enfermé dans sa voiture en appelle à une forte mobilisation dans un court message qui sera vu plus de 5 millions de fois. Cette vidéo sera le point de départ d’une contestation, celle des “Gilets jaunes”, sans précédent dans sa durée et notamment aussi du point de vue de sa couverture médiatique. Elle sera aussi la sacralisation d’une nouvelle forme d’information avec ce que l’on appelle « les automédias ». Très rapidement dès les premiers samedis de manifestation un fossé se creuse dans l’esprit des manifestants, entre ce qu’affirment les grands médias et ce que perçoivent depuis la rue les actrices et acteurs de ce mouvement social. Comme un décalage vis à vis d’une information qui se devait pourtant de « respecter la vérité » selon l’article 1 de la Charte de déontologie de Munich (ou Déclaration des devoirs et des droits des journalistes).
Pourquoi est née cette rapide défiance vis-à-vis de certaines rédactions nationales qui avaient jusque là pignon sur rue? Quelle autre contre-information a vu le jour au cours de ces premières semaines de contestation et dans quelle forme?
Des intérêts hors du champ de la vérité ont-ils agît comme le révélateur implacable d’une information partisane? L’urgence à produire des contenus différents voulait-elle répondre à l’exigence d’une autre fabrique de l’opinion, dans un schéma toujours plus polarisé d’une confrontation entre propagande et contre-propagande?
Ce documentaire essaie de tirer le fil fragile d’un récit encore à construire sur une période historique que beaucoup pressentait comme inédite et dont il fallait absolument rendre compte.

Protagonistes:
– Mathilde Fournols, Gilet jaune et réalisatrice du film « Histoire d’un gilet »
– Brigitte Sebbah, chercheure au LERASS (Labaoratoire d’Etudes et de Recherches Appliquées en Sciences Sociales)
– François Ruffin, réalisateur du documentaire « J’veux du soleil »
– Luc Gwiazdzinski, géographe et co-auteur de l’ouvrage « Utopie d’un rond-point »
– Louise, Magalie et Juan du collectif photographique Plein le dos
– Pauline Perrenot de l’association ACRIMED (association critique médias)
– Alexandre Jardin, écrivain de l’ »élite » parisienne